Association Nîmes Airsoft

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Association Nîmes Airsoft

Le forum de l'Association Nîmes Airsoft

Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé d’activation par mail
1 €
Voir le deal

    Revue M60 E3 A&K

    Papashultz
    Papashultz
    Admin
    Admin

    Masculin Age : 33
    Localisation : VAUVERT
    Date d'inscription : 25/03/2007

    Revue M60 E3 A&K Empty Revue M60 E3 A&K

    Message par Papashultz Mer 30 Mar - 18:05:12


    M60 E3 A&K

    Rappel historique sur le modèle RS

    La M60, produite par Saco Defense, fut la mitrailleuse légère standard des forces armées des États-Unis à partir de 1957 et fut notamment utilisée au Vietnam où elle fut surnommée « The Pig » (le cochon). Malgré sa notoriété au sein du grand public, en raison de la couverture médiatique de la guerre du Vietnam et des films de guerre, ses nombreux défauts ont mené à son remplacement par la FN MAG.
    La M60 était peu fiable, surtout quand elle était encrassée. Un défaut qui était aggravé par la complexité de son entretien. Par ailleurs, les premières versions souffraient d'un changement du canon particulièrement peu pratique. Les opérateurs devaient tout à la fois la tenir par la poignée car le bipied était solidaire du canon et détacher le canon brûlant avec des gants spéciaux puisque la poignée était fixée à la carcasse. Le canon amovible comprenait une partie du mécanisme à gaz, ce qui alourdissait le poids de chaque canon emmené en opération. En dernier lieu le levier de sûreté fonctionnait à l'inverse de celui du M16 et du Colt M1911, ce qui constituait une source de confusion au combat.
    Elle fut régulièrement améliorée. Ses versions A1 et E1 étaient destinées aux fantassins de l'US Army et aux fusiliers marins de l' US Marine Corps, qui adoptèrent ensuite une version E3 en 1982 qui n'était pas encore exempte de défauts. Une version E4, expurgée de ses défauts a fait une timide réapparition au sein de certaines unités spéciales.

    Mécanique
    Chambrée en 7,62 x 51 mm Otan, la M60 associe un mécanisme emprunté au Lewis Mark I sous la forme du FG-42 allemand et un système d'alimentation copié sur la MG 42. La crosse est dans la continuité de la carcasse carrée en acier usiné renfermant la majorité du mécanisme. Le couvercle renferme le système d'alimentation. Ce dernier se lève pour charger les bandes métalliques détachables M13 contenant cent cartouches de 7,62 OTAN. Le canon interchangeable est terminé par un cache-flamme. La poignée de transport est fixée sur la carcasse pour les premières versions et sur le canon pour les dernières. Le garde-main est perforé. Le levier d'armement, la sûreté et la fenêtre d'éjection sont à droite. Le cylindre et le piston nécessaires au système d'emprunt des gaz se situent sous le canon. La poignée pistolet (comprenant la sûreté à deux positions), la plaque de joue et le fût sont gainés de caoutchouc. Le guidon est fixe sur embase. La hausse dérivable comprend un œilleton de combat pour 100 à 1000 m. L'sextoy reçoit un bipied repliable. La M60 peut être montée sur un trépied.

    Versions
    Celles-ci sont nombreuses. Par ordre chronologique d'apparition la M60 devient :

    • M60 : version originale avec le bipied fixé sur le cylindre des gaz
    • M60E1 : version la plus courante avec bipied fixée au cache-flamme. Également produit à Taïwan à partir de 1968 comme Mitrailleuse Type 57
    • M60E2 : mitrailleuse de char avec mise à feu télécommandée par solénoïde. Utilisé sur le char M60. Existe aussi crosse et poignée pistolet.
    • M60E3 : version allégée et dotée d'un bipied fixéet d'une poignée sur le canon produite en 1982 avec deux longueur de canon disponibles mais présentant de nouveaux problèmes de fiabilité, notamment d'échauffement.
    • M60E4 : version fiabilisée dans le courant des années 1990, disponible avec deux longueurs de canon et ayant perdu le concours d'équipement de l'armée américaine à la faveur de la FN MAG.
    • M60C/CA1 : mitrailleuse fixe pour hélicoptère UH-1 Huey mise à feu télécommandée par solénoïde. Peut-être montée sur affuts jumelés (M2 ou M16). La réserve en munition est de 1000 à 6000 coups.
    • M60D : mitrailleuse de portière des UH-1 Huey et CH-47 Chinook. Deux poignées arrières encadrant une détente remplacent la crosse et la poignée pistolet. La poignée de changement de canon , le bipied et les organes de visée sont ceux de la M60 de base.

    Source Wikipédia
    LE MODELE AIRSOFT


    LA REPLIQUE:

    J'attire votre attention sur le fait même que je l'ai acheté d'occasion, 150 euros, sans boite ni package (pas la batterie d'origine ni la boite...), la réplique est sale (à cause de la partie sous la pluie + boue)
    Revue M60 E3 A&K Gedc0118

    Revue M60 E3 A&K Gedc0119 Revue M60 E3 A&K Gedc0120 Revue M60 E3 A&K Gedc0121

    Revue M60 E3 A&K Gedc0122 Revue M60 E3 A&K Gedc0123 Revue M60 E3 A&K Gedc0125

    Revue M60 E3 A&K Gedc0124 Revue M60 E3 A&K Gedc0126 Revue M60 E3 A&K Gedc0127

    Du gros calibre, c'est une bien belle mitrailleuse, bien lourde et bien froide étant donné que tout ce qui doit être en métal sur une vraie l'est aussi pour la réplique. Les fans de réplique imposante seront servit
    En gros les seule parties en il semblerait que le gardemain, la poignée pistolet et une partie de la crosse soient en Nylon, la matière fait fibreuse donc à vérifier.
    Pour ce qui est de la composition du métal je ne sais pas exactement mais c'est joli, lourd et froid.
    Contrairement aux modèles types M249 du même fabriquant, les finitions sont soignées.

    La poignée de transport semble assez solide mais soyons prudent tout de même, la bête est lourde, vous pouvez la rabattre d'un coté à l'autre de la réplique assez facilement. Les bipieds en 3 positions réglables, quant à eux peuvent se rabattre rapidement
    L'ensemble canon se démonte facilement comme la vraie en 3 secondes, super pour le nettoyage ou reglage. Avec de l'entrainement on peut effectuer un changement de canon tres rapidemment, tout comme sur les modèles M249 A&K


    LE BAC DE MUNITIONS:


    Il est alimenté par la batterie, 3 type de fonctionnement: OFF (!) AUTO (se met en marche des que l'on appuie sur la détente) et MANUEL (tourne en permanence, inutile sauf au tout début pour alimenter en billes). C'est entre le bac à munitions et la pochette pour les couvrir que vous callez la batterie, ce qui aux vues de la place permet de glisser tout type de batteries.


    LE TIR:

    On relève l'organe de visé,reglable en site et en gisement puis on aligne avec le guidon (fixe). 2 positions pour le selecteur: auto et securité. On bascule sur auto et hop: la bête crache dans un boucan d'enfer.

    Le premier test de tir est imptoyable hop up à régler, chose faite les billes partent bien droite comme un aeg standart au hop up fonctionnel, passage au chroni : j'ai de la chance, 1er tir 349, 2eme 353, 3eme 351, à savoir si l'ancien proprio avait changé le ressort d'origine.

    Pour la manniabilité, et bien c'est une m60. très lourd, encombrant et pourtant on en redemande.En meme temps c'est ce à quoi l'acheteur s'attend. Au début le boitier de munition peut paraitre génant pour les droitiers mais on s'y fait. Reste à voir ca en partie. C'est du solide et tres peu, voir pas de jeu entre les différents ensembles.

    LES + :
    matériaux
    solidité
    fonctionnement
    ammobox
    reglage de cadence
    hop up
    le prix auquel je l'ai eu : 150 euros fdpin


    LES - :
    marquages non réalistes
    gouffre à billes, ne comptez pas faire des économies


    _____________________________________________________________________________________
    Revue M60 E3 A&K Nimeee10
    Revue M60 E3 A&K Xxx10
    Nîmes-Airsoft ouhaaaa !!!! goumizzzzzz powaaaaa

    Pour Nîmes-Airsoft, par Nîmes-Airsoft

      La date/heure actuelle est Lun 25 Oct - 20:56:04

      Ne ratez plus aucun deal !
      Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
      IgnorerAutoriser